SFR Presse

Macron, au premier jour du reste de son quinquennat

de Patrick Planchenault,pplanchenault@jir.fr

3 min

de Patrick Planchenault,pplanchenault@jir.fr
de Patrick Planchenault,pplanchenault@jir.fr

Alors que le mouvement des "gilets jaunes" semble marquer le pas, comme en témoigne la faible mobilisation de samedi, le président de la République est décidé à agir vite. Et pour cause. Rien ne dit, en effet, que la grogne sociale ne reprendra pas de plus belle en janvier. Il s’agit donc pour Emmanuel Macron, dont les annonces en faveur des plus modestes ont momentanément apaisé la colère et perm

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :