SFR Presse
Le Télégramme
9 mai 2019

Rémi Fraisse. La Cour de cassation confirme le non-lieu pour le gendarme

1 min

La Cour de cassation a rendu définitif le non-lieu dont a bénéficié le gendarme qui avait tiré la grenade à l’origine de la mort du militant écologiste, Rémi Fraisse, tué en octobre 2014 à Sivens (Tarn). Elle a rejeté le pourvoi du père de la victime qui contestait le non-lieu. Ce dernier avait remis en cause le choix des juges d’instruction statuant en matière militaire, dénonçant une justice « d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :