SFR Presse
Corse Matin
11 juin 2019

Malaise croissant dans les services d’urgences

2 min

Comme à l’hôpital Lariboisière en début de semaine, une partie des soignants des urgences de l’hôpital parisien Saint-Antoine ne sont pas présentés depuis samedi soir à leur prise de service, car en arrêt maladie. Ce nouvel épisode intervient après plus de deux mois de crise dans les urgences hospitalières. Samedi soir, à Saint-Antoine, selon le collectif Inter-Urgences, "15 paramédicaux sur 19, é

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :