SFR Presse
Libération
5 septembre 2018

Hulot ou un bigorneau, rien ne changera

Le ministère de l’Ecologie restera un portefeuille fantoche tant que le capitalisme court-termiste sera le modèle économique dominant.

3 min

2 likes

Mardi dernier, dans son fracassant testament radiophonique en forme de cri d’alarme (Libération du 29 août), Nicolas Hulot l’a martelé : tout seul, un ministre de l’Ecologie, aussi sincère, déterminé et populaire soit-il, ne peut rien. Rien du tout. Tant que le sommet de l’Etat et les rouages de nos institutions censées défendre l’intérêt général seront aux mains des lobbys servant des intérêts

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :