SFR Presse
Le Parisien
24 mai 2019

Les syndicats de General Electric portent plainte contre la direction

L’intersyndicale du géant américain de l’énergie veut alerter sur les risques psychosociaux alors qu’un millier de postes sont menacés sur le site de Belfort. Les annonces de GE seront faites après les européennes.

À Belfort,Bérangère Lepetit

2 min

À Belfort,Bérangère Lepetit
À Belfort,Bérangère Lepetit

« On pensait avoir du nouveau en avril, puis en mai. Puis rien. Alors on attend. On ne fait plus que ça, attendre », soupire Sandrine*. La quadragénaire, mère de famille, travaille dans l’entreprise depuis 1991. Devant les portes de General Electric (GE), elle confie sa résignation devant ce qui devrait être la restructuration la plus importante qu’ait connue un site industriel en France depuis l’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :