SFR Presse
Le Figaro
20 juin 2019

Deux divas pour une Tosca

Thierry Hillériteau

2 min

Catherine Malfitano prévient d’emblée : « Cette Tosca ne laissera sans doute pas indifférent. » La soprano américaine est à jamais associée à l’héroïne du drame de Puccini, qu’elle a incarnée à de nombreuses reprises sur scène, mais aussi et surtout dans la version mythique d’Andrea Andermann, en 1992. Le producteur et metteur en scène avait eu l’idée de filmer l’opéra en décors naturels, à Rome,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :