SFR Presse
Midi Libre
17 mars 2019

Lettre à Christophe Castaner

2 min

D’abord, ç’a été un éclat de rire : il suffit donc que le ministre censé nous protéger des terroristes ait bu un peu de vodka, histoire de se remonter après un rude samedi “gilets jaunes”, pour qu’il tombe dans les bras d’une nymphe souriante ! Et voilà qu’il danse avec elle jusqu’à 2 h du matin dans une boîte de nuit célèbre pour ses stars et ses noceurs… C’est Vladimir Poutine qui doit bien rire

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :