SFR Presse
L'Union
15 novembre 2018

Des ossements mis au jour

1 min

Dans l’enceinte de l’école, au milieu de la deuxième cour de récréation, celle réservée aux enfants scolarisés en primaire, les archéologues ont réalisé deux petites tranchées de moins de 2 m de large. Les archéologues ont décapé le sol sous 1 m à 1,50m de profondeur. C’est en travaillant sur la deuxième tranchée qu’ils ont donc mis au jour les deux essors de crayères. Un chantier qui est allé fin

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :