SFR Presse
Le Figaro
5 décembre 2019

Rome rejette le plan de restructuration d’ArcelorMittal

Le groupe veut revoir tous les engagements pris l’an passé lors de la reprise de l’aciérie Ilva de Tarente.

Segond, Valérie

2 min

INDUSTRIE Après la contre-attaque judiciaire du gouvernement italien contre ArcelorMittal, le pays espérait que le groupe sidérurgique franco-luxembourgeois était prêt à renoncer à réduire drastiquement et l’outil et l’emploi dans sa filiale italienne. Il n’en est rien. Il exige de revoir complètement le contrat de cinq ans signé l’année passée qui prévoyait 2,4 milliards d’investissements et zér

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :