SFR Presse
L'Express
22 janvier 2020

Ce que révèle l’engouement pour les tests de QI

AMANDINE HIROU

4 min

AMANDINE HIROU
AMANDINE HIROU

Ils ne représentent qu’environ 2 % des enfants... Et pourtant, combien de parents s’autopersuadent d’avoir donné naissance à l’un de ces petits êtres qualifiés au choix de « surdoués », de « précoces », d’individus « à haut potentiel intellectuel » (HPI), ou encore de « zèbres » – l’animal se distingue par ses rayures, eux par leur QI particulièrement élevé ? Il suffit de tendre l’oreille, à la so

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :