SFR Presse
Sud Ouest
27 août 2019

L’attaque au drone, une « déclaration de guerre »

1 min

ISRAËL/LIBAN Le président libanais Michel Aoun a qualifié lundi de « déclaration de guerre » l’attaque au drone armé imputée à Israël qui a frappé, dimanche, la banlieue sud de Beyrouth, bastion de son allié politique le mouvement chiite Hezbollah. Il a assuré que son pays « se réservait le droit de se défendre ».

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :