SFR Presse

BURKINA FASO Quatorze

1 min

civils, essentiellement des collégiens, ont été tués hier matin quand leur car a sauté sur un engin explosif sur une route du nord-ouest du pays, près de la frontière malienne. Les victimes regagnaient leur localité d’études après les fêtes de fin d’année. Cette nouvelle tuerie survient onze jours après le massacre d’Arbinda (Nord), la veille de Noël, où 35 civils, dont 31 femmes, et 7 militaires

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :