SFR Presse
Libération
14 juin 2019

30

1 min

joueuses de la Coupe du monde féminine (sur 552) ont fait leur coming out bi ou lesbien, ainsi qu’une entraîneure (Jillian Ellis, Etats-Unis), selon les décomptes du site Outsport, qui relève par ailleurs qu’il existe un couple au sein de l’équipe américaine, constitué de la gardienne Ashlyn Harris et de la défenseuse Ali Krieger. Parmi ces 31, on ne compte bien sûr aucune représentante du Nigeria

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :