SFR Presse
L'Équipe
21 juin 2019

« Je travaillais comme aide-soignante »

2 min

Footballeuse à plein temps depuis deux ans seulement,la capitaine de Soyaux estime qu'elle peut vivre décemment du football, même si son salaire n'est pas faramineux. « Imaginiez-vous faire du football votre métier ? Cela me paraissait utopique. Quand j’ai commencé, ce n’était pas comme aujourd’hui, pour avoir un contrat il n’y avait que Lyon et Paris (lePSG). Quand je suis arrivée à Soyaux (en 20

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :