SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

La « Recherche » à livre ouvert

Etienne de Montety

2 min

C’EST entendu, la Recherche est longue et la vie est courte. Sa lecture constitue une plongée enivrante autant qu’intimidante. En face du lecteur hésitant comme un baigneur devant la mer à Balbec, se tiennent les proustologues, proustomanes, et autres proustolâtres. Ceux-là sont en surplomb, recouvrant de leur dédain celui qui ne se souvient pas de Mlle d’Oloron, ou du nom du deuxième mari de la V

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :