SFR Presse

Et si la préméditation était finalement retenue ?

3 min

Les coups de sabre meurtriers de Stéphane Molly sur François Hoareau était-il prémédités ? Ce 11 août 2017, le Bénédictin venait de s'acheter son sabre. Hier matin, aux assises, l'accusé a lâché que les insultes que lui aurait lancées la victime remontaient en fait à trois jours. De quoi remettre en question le caractère impulsif de son geste. Stéphane Molly n'a eu de cesse de le répéter au premie

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :