SFR Presse
L'Équipe
15 mai 2019

Le PSG libéré sous conditions

E. M.

1 min

Comme City (voir ci-dessus), le PSG a été inquiété pour des contrats de sponsoring jugés surévalués. Pour Paris, cela concerne des « deals » avec des sociétés d’origine qatarienne (Qatar Tourism Authority, Qatar National Bank, Ooredoo, beIN Sports et Aspetar) qui auraient été un peu trop généreuses afin d’aider le club à équilibrer ses comptes. Après des avis divergents de deux cabinets spécialisé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :