SFR Presse
Le Journal du Dimanche
29 septembre 2019

Ce qu’il laisse à l’art

MARIE-ANNE KLEIBER

2 min

PASSION Jacques Chirac a fait changer le regard sur les œuvres non occidentales Ce fut une révélation tardive. La passion profonde de Jacques Chirac pour les arts non occidentaux n’a été découverte qu’en 1994, lors d’une exposition organisée par la mairie de Paris au Petit Palais sur les sculpteurs Taïnos, une civilisation précolombienne des Grandes Antilles. Le maire avait alors expliqué à la pre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :