SFR Presse
L'Équipe
24 février 2019

Grigg n'était pas « on fire »

1 min

Les absences de l’ouvreur Finn Russell et de l’arrière Stuart Hogg se sont fait lourdement sentir. Sans ses ‘’facteurs X’’, l’attaque écossaise a été particulièrement neutre et n’a que très peu franchi (9 fois dont 6 dans le dernier quart d’heure), malgré une possession (58 %) en sa faveur. Mention spéciale à la paire de centres Sam Johnson (3) et Nick Grigg (2), qui n’a pas du tout pesé. Ce derni

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :