SFR Presse
Santé Magazine
31 octobre 2019

L’effet du stress n’est pas imaginaire.

1 min

1 like

Sous l’effet du stress, les muscles qui entourent les vertèbres se contractent trop et ne se relâchent pas suffisamment. De plus, le stress augmente la libération dans le corps d’adrénaline et de noradrénaline qui contractent les vaisseaux : les muscles et les tendons sont alors moins bien irrigués.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :