SFR Presse
Le Figaro
23 juillet 2019

Flambée des petites taxes locales depuis les élections de 2014

Les cinq prélèvements spécifiques sur les particuliers ont bondi de 13 % en quatre ans.

Guillaume Guichard (lefigaro.fr)

2 min

Guillaume Guichard (lefigaro.fr)
Guillaume Guichard (lefigaro.fr)

FISCALITÉ La taxe d’habitation disparaîtra en 2023, a promis Édouard Philippe. Mais de nombreuses petites taxes locales lui survivront. Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM), taxes d’habitation sur les résidences secondaires et sur les logements vacants, taxe Gemapi (gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations), taxe spéciale d’équipement : ces prélèvements locaux sur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :