SFR Presse
Le Figaro
7 janvier 2019

« Il ne s’agit pas de faire le procès d’un homme »

Agnès Leclair

3 min

IL NE S’AGIT PAS de « se payer le cardinal » ni de « faire le procès d’un homme ». Les victimes du père Bernard Preynat - ces anciens scouts réunis au sein de l’association La Parole libérée qui ont fait citer à comparaître le primat des Gaules et cinq autres membres de l’Église lyonnaise pour « non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs » - espèrent avant tout que le procès Barbarin « m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :