SFR Presse
Sud Ouest
27 novembre 2018

Des navires dopés aux poissons

1 min

Transports. Cherchant à améliorer l’image d’un secteur critiqué pour ses effets néfastes sur le climat et la qualité de l’air, la compagnie norvégienne Hurtigruten a annoncé, hier, vouloir utiliser des restes de poissons pour propulser au moins six de ses navires de croisière qui voyagent dans l’Arctique et l’Antarctique. Les déchets de production de l’industrie de la pêche seront mélangés à d’aut

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :