SFR Presse

« Une fois la ville libérée, nous, on n’a pas fait la fête »

André Serres, 95 ans, était membre de la garde rapprochée du colonel Fabien, l’un des responsables des Francs-tireurs et partisans (FTP).

J.V.

2 min

J.V.
J.V.

« Par patriotisme, je suis entré en 1943, à 19 ans, chez les FTP (NDLR : fusionnés en décembre de la même année avec d’autres groupes de résistants pour former les Forces françaises de l’intérieur, FFI). Rentré chez mes parents, dans le Lot, à l’arrivée des Allemands, je suis revenu à Paris en 1941. J’avais alors chipé à mon père un revolver 7,65 mm. Ma famille ne saura d’ailleurs qu’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :