SFR Presse
Midi Olympique Rouge
28 octobre 2018

Une pincée de réalisme

1 min

À défaut d’avoir de grandes envolées à se mettre sous la dent malgré des intentions louables de part et d’autre, le public s’est contenté d’un duel d’artilleurs. À ce jeu-là, c’est Thomas Laranjeira qui a su le mieux en profiter. L’arrière casqué, troisième réalisateur du championnat avant le coup d’envoi, a été l’auteur d’un très correct 5 sur 6 dans les tirs au but, supplantant un Jérôme Bosviel

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :