SFR Presse
Libération
17 janvier 2019

Affaire Carlos Ghosn : Renault change de direction

Après Bruno Le Maire, qui a demandé la désignation d’une «nouvelle gouvernance», le constructeur s’est mis en quête jeudi d’un binôme pour diriger l’entreprise.

3 min

Un lâchage en règle, prélude à un inéluctable licenciement. Le soutien de l’Etat au PDG de Renault, Carlos Ghosn, incarcéré au Japon depuis le 19 novembre, aura tout de même duré cinquante-neuf jours. Jusqu’à mardi à la mi-journée. Cet après midi-là au septième étage de Bercy, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, considère qu’il ne peut plus tenir à bout de bras le patron du constructeur aut

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :