SFR Presse
Le Figaro
17 octobre 2018

Brexit : un sommet hanté par le « no deal »

Les Vingt-Sept évoquent explicitement l’option d’un échec et ajournent leur rencontre prévue en novembre.

Anne Rovan

3 min

Anne Rovan
Anne Rovan

EUROPE Bien sûr, il n’est pas question à Bruxelles, officiellement du moins, d’afficher ses doutes et ses états d’âme concernant l’accord de retrait entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Soucieux oui, paniqués non. Comme l’a dit et répété Michel Barnier, au terme d’une semaine intense de négociations sans accord, une voie de passage est encore possible dans « les prochaines semaines », à con

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :