SFR Presse
L'Équipe
1 septembre 2019

Tranquille comme Nadal

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT

2 min

1 like

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL PERMANENT

Loin des polémiques, Rafael Nadal trace sa route en père peinard. Hier, au troisième tour, Chung n'a pas existé. NEW YORK – C'est un Rafael Nadal détendu comme rarement qui a amusé le stade Arthur-Ashe hier après sa facile victoire sur Hyeon Chung (6-3, 6-4, 6-2), où il n'a pas concédé la moindre balle de break. Interrogé sur sa garde-robe et le pourpre, une couleur royale, choisi pour cet US Open

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :