SFR Presse
Le Télégramme
27 août 2019

À Poissy, on prévient le « choc » de la sortie

2 min

« Certains n’ont pas connu l’euro, les smartphones n’en parlons pas » : à la maison centrale de Poissy (Yvelines), les sorties après de longues peines de prison sont préparées avec une extrême « vigilance », afin d’éviter le « choc » du retour à la vie civile. À 40 ans, dont quatorze passés en prison, Paul (*) attend la réponse à sa demande de libération conditionnelle. « Depuis le début de ma pei

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :