SFR Presse
Corse Matin
21 septembre 2019

Thomas Coville en apprend tous les jours

2 min

Thomas Coville est un passionné. Alors, il se devait de descendre à Marseille pour venir voir de plus près ces fameux F50. "C’est preque mon métier de base d’être curieux, ouvert et en veille permanente. Et, le domaine est trop spécifique pour que je puisse passer à côté", confie-t-il, aux anges, après avoir eu la chance de monter à bord du Team France lors de l’ultime entraînement jeudi en rade d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :