SFR Presse
Le Figaro
20 août 2018

Les vanités de la baronne de Rothschild

ARTS La fascinante collection de bibelots macabres, léguée au Musée des arts décoratifs de Paris en 1926, est exposée à Toulouse.

Eric Biétry-Rivierre

2 min

Eric Biétry-Rivierre
Eric Biétry-Rivierre

Voici une exposition sur la mort qui respire la joie de vivre. Une vraie danse macabre. Une sarabande grinçante à souhait. Sous l’intitulé « Même pas peur » (car devant la Camarde on fait toujours l’enfant bravache) et avec en exergue cette phrase de Hegel « La mort, le maître absolu », la Fondation Bemberg, sise dans les murs Renaissance du magnifique hôtel d’Assézat à Toulouse, met en scène les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :