SFR Presse
Le Figaro
22 mars 2019

Albert Camus, « écrivain scénique »

THÉÂTRE  « La Peste » et ses « Carnets » sont adaptés sur les planches à Paris. Et « Caligula » est joué dans le monde entier. Autopsie d’un phénomène avec sa fille qui se consacre à plein temps à l’œuvre de son père.

Mohammed Aïssaoui

3 min

Mohammed Aïssaoui
Mohammed Aïssaoui

Parfois, elle dit « Camus ». À d’autres moments, s’échappe un « Papa  ! » Quand Catherine Camus parle de son père, l’émotion affleure. Cela fait près de quarante ans qu’elle s’occupe de l’œuvre du Prix Nobel de littérature 1957. Pas une journée où elle ne pense à lui, nous confie-t-elle. Elle avait 14 ans quand l’auteur de L’Étranger a trouvé la mort, le 4 janvier 1960 dans la Facel Vega conduite

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :