SFR Presse
L'Équipe
1 octobre 2019

GALATASARAY À PART, MALGRÉ TOUT

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,FRANÇOIS VERDENET

6 min

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,FRANÇOIS VERDENET
DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL,FRANÇOIS VERDENET

Loin de son standing du début des années 2000, le club stambouliote peine à exister sur la scène européenne. L’ambiance promet tout de même d’être chaude ce soir. ISTANBUL (TUR) – L’oukase est venu de très haut. De tout en haut et du président Erdogan. Rompu à la mode du naming pour doper des finances exsangues, Galatasaray a dû raboter une partie du nom de son nouveau stade, inauguré en 2011. L’i

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :