SFR Presse
L'Express
16 octobre 2018

Soixante minutes chrono

B. T.

1 min

1 like

Lors d’un attentat, secourir les blessés dans l’heure qui suit est vital. Cet objectif, dénommé « golden hour », est particulièrement difficile à atteindre lors d’une prise d’otages en lieu clos. Démonstration de force, la simulation rassemblant 800 policiers et gendarmes, le 9 octobre, dans le stade de Lyon, visait aussi à entraîner les équipes d’intervention à tendre vers cette exigence absolue

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème