SFR Presse
L'Union
20 novembre 2018

ENTRE COLÈRE ET DÉSILLUSION

3 min

BEAUMONT-SUR-VESLE Si, ce week-end, à Beaumont, les gilets jaunes filtraient avec le sourire les automobilistes, une poignée d’irréductibles livraient, hier, leur colère et leur déception. Dimanche soir, avant d’entamer sa deuxième nuit sur le rond-point de Beaumontsur-Vesle avec plusieurs autres « gilets jaunes », Kevin, un électricien de 28 ans domicilié aux Petites-Loges, n’avait aucun doute :

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :