SFR Presse
Le Figaro
4 octobre 2019

À Gonesse, les voisins décrivent un homme converti depuis longtemps

Angélique Négroni

3 min

Angélique Négroni
Angélique Négroni

POUR LES UNS, c’était un homme d’une grande gentillesse, pour les autres, il a pu dangereusement basculer dans l’islam radical. Les habitants de la résidence des Platanes, à Gonesse, dans le Val-d’Oise, ne portent pas le même regard sur Mickaël Harpon, qui y vivait depuis une quinzaine d’années. Ces commentaires différents pour décrire l’auteur de l’attaque mortelle à la préfecture de police de P

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :