SFR Presse
Sciences et Avenir
27 juin 2019

Alerte à la pollution lumineuse des satellites

1 min

ESPACE Le 23 mai, la société SpaceX de l'entrepreneur américain Elon Musk a mis en orbite les 60 premiers satellites de sa constellation de télécommunications Starlink, qui pourrait en compter jusqu'à 12 000. Déjà, l'Union astronomique internationale sonne l'alarme : la surface métallique des satellites pourrait perturber les télescopes terrestres et leurs signaux radio brouiller les instruments d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :