SFR Presse
La Voix du Nord
10 juillet 2019

LE JOUR QUI A COMPTÉ

1 min

L’ÉVACUATION. Dans la boîte aux lettres du Courrier des lecteurs de La Voix, nous avons découvert cette émouvante lettre manuscrite. Elle est signée J. K. « Au cours de la guerre 39-45, dans notre région il y eut une période qu’on appelait l’évacuation : les gens partaient, à pied ou à vélo, pour se réfugier dans les fermes à Saint-Polsur-Ternoise et éviter les bombardements. Mes beaux-parents fir

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :