SFR Presse
Corse Matin
6 novembre 2018

Quand le cerveau nous pousse à boire

1 min

Les lendemains de soirées sont parfois difficiles. Pourtant, le cerveau ne nous empêche pas de répéter les erreurs du passé, même si la consommation d’alcool engendre souvent des états de mal-être plus ou moins intenses : nausées, vomissements, maux de tête. C’est pour comprendre ce mécanisme que des chercheurs américains se sont demandé pourquoi on ne se souvient que des bons souvenirs après les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :