SFR Presse
Le Figaro
30 octobre 2019

Mosquée de Bayonne : le suspect mis en examen malgré une « altération partielle » du discernement

Agences, AFP, Reuters

1 min

Une expertise psychiatrique sur l’octogénaire suspecté d’avoir voulu incendier la mosquée de Bayonne lundi « a conclu à une altération partielle de son discernement et/ou du contrôle de ses actes », a annoncé mercredi le procureur de la ville. Ce diagnostic n’entame pas sa responsabilité pénale puisque Claude Sinké a été placé en détention provisoire, a annoncé mercredi le parquet. L’octogénai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :