SFR Presse
Le Figaro
22 mai 2019

mmmmmmmmmmm La cathédrale engloutie sous les larmes

1 min

On ne peut pas reprocher à Sylvain Tesson de s’être soudainement pris de passion pour Notre-Dame de Paris, en avril 2019, dans l’horreur d’une profonde nuit. Les trois textes rassemblés dans Ô reine de douleur témoignent d’une passion ferme, publique, assurée, pour la vieille basilique. D’une certaine façon, le plus émouvant est le plus ancien d’entre eux, publié en 2005 dans Petite traité sur l’i

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :