SFR Presse
Le Parisien
9 octobre 2019

160 enquêteurs pour décortiquer la clé USB du tueur

Ils cherchent à vérifier si les données contenues n’ont pas été extraites dans le cadre de ses fonctions d’informaticien.

Jean-Michel Décugis,Jérémie Pham-Lê

2 min

Jean-Michel Décugis,Jérémie Pham-Lê
Jean-Michel Décugis,Jérémie Pham-Lê

Pas moins de 160 enquêteurs sont mobilisés pour exploiter les supports informatiques de Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris. Et plus particulièrement la clé USB de 64 Go saisie à son bureau à la Direction du renseignement de la PP sur l’île de la Cité — et non à son domicile de Gonesse (Val-d’Oise) comme nous l’avions écrit hier. Les policiers de la brigade criminelle, dép

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :