SFR Presse
Le Figaro
3 décembre 2018

Hiroshi Fujiwara, talent de la « team Moncler »

RENCONTRE Très attendue, la seconde partie de la collection que ce Japonais a signée, dans le cadre du projet Genius de la marque de doudoune, arrive en boutique après-demain.

Frédéric Martin-Bernard

2 min

Hiroshi Fujiwara dit « ne pas aimer les cases ni les étiquettes » lorsqu’on lui demande s’il y a un mot pour résumer son métier. Depuis les années 1980, ce créatif évolue entre la musique, la mode et la culture. Sa première marque se nommait ­Goodenough, considérée comme celle à l’origine du mouvement streetwear au Japon. Aujourd’hui, il s’associe ponctuellement à des grandes griffes­­ - Carhartt

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :