SFR Presse
La Provence
5 juillet 2018

L’agent innervant Novichok a encore sévi

1 min

Deux Britanniques retrouvés dans un état critique à Amesbury, à une quinzaine de kilomètres de la ville où un ancien agent double russe et sa fille ont été empoisonnés en mars, ont été exposés au même agent innervant, le Novichok, a annoncé hier soir la police britannique. Il s’agit d’une femme de 44 ans et d’un homme de 45 ans. La police n’a pas été en mesure d’établir le mécanisme de transmissio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :