SFR Presse
Corse Matin
14 janvier 2019

Sea Watch 3 : le problème de l’accueil des réfugiés persiste selon la LDH

F. L.

2 min

F. L.
F. L.

Le navire Sea Watch 3 a pu enfin toucher terre, mercredi, à Malte, le gouvernement ayant donné son accord, après avoir erré durant dix-huit jours dans les eaux méditerranéennes entre l’Italie et la petite île avec à son bord, trente-deux naufragés, dont un bébé âgé d’un an, deux enfants de 6 ans et 7 ans, trois adolescents non accompagnés et quatre femmes. Le navire See-Eye, avec dix-sept réfugiés

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :