SFR Presse

La révolution de la Génération perdue

1 min

Au sortir de la guerre 14-18, des écrivains américains s’installent à Paris. Baptisé Génération perdue, ce mouvement littéraire compte parmi ses membres emblématiques Fitzgerald, Hemingway, Steinbeck et Stein. Mise en scène par Thomas Visonneau, la pièce invite à remonter le temps pour comprendre, un siècle plus tard, ce courant qui se forge sur une Amérique bouleversée par les mutations sociales

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème