SFR Presse
Le Figaro
2 décembre 2019

Colère et désolation à Mandelieu-la-Napoule

Vincent-Xavier Morvan

2 min

1 like

COUVERTE par le fracas assourdissant des pompes qui s’emploient à vider les parkings souterrains inondés jusqu’au plafond par la crue soudaine du Riou de l’Argentière la veille, la voix d’Audrey Vanacker est difficilement audible. « Moralement, ça commence à être dur, on avait déjà connu ça en 2015 avec cinq morts dans le garage qui est juste en dessous de notre appartement », explique cette habi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :