SFR Presse
Le Figaro
6 mai 2019

« La Biennale doit annoncer ce qui sourd »

ENTRETIEN Paolo Baratta explique comment la manifestation vénitienne est devenue, en vingt ans, l’événement majeur de l’art.

Valérie Duponchelle

4 min

Valérie Duponchelle
Valérie Duponchelle

Derrière son chic italien bleu marine, Paolo Baratta est, à 79 ans, ce cerveau toujours turbulent qui réfléchit à voix haute. Économiste de formation (Milan et Cambridge), trois fois ministre entre 1992 et 1996, il est depuis 1998 au cœur de la métamorphose de la Biennale de Venise. Sa 58e édition s’ouvre samedi au public. LE FIGARO. - Vous fêtez vos vingt ans de Biennale de Venise. Quels sont vos

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :