SFR Presse
Courrier Picard
31 août 2019

IL FAUT ENCORE FAIRE DE LA PLACE DANS LES ÉCOLES AMIENS La Ville a dû se creuser la tête pour achever le dédoublement des classes de CP et de CE1 du réseau d’éducation prioritaire. Le casse-tête devrait reprendre à la rentrée concernant les dédoublements en grande section de maternelle.

JEANNE DEMILLY

2 min

JEANNE DEMILLY
JEANNE DEMILLY

Le casse-tête du dédoublement des classes de CP et CE1 du réseau d’éducation prioritaire (REP) se termine. Il s’agissait d’un gros chantier pour Amiens, puisque « la ville compte 60 % de ses élèves en REP », rappelle Mathilde Roy, adjointe au maire déléguée à l’éducation. Vingt-huit établissements ont ainsi été concernés par cette réforme lancée en 2017. « Ce dédoublement a finalement concerné 55

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :