SFR Presse
L'Indépendant
5 juin 2019

Le nouveau coup de blues de Mélenchon

Christelle Bertrand

1 min

C’est un coup de déprime désormais rituel. Une sorte de baby blues postélectoral. En 2002 déjà, Jean-Luc Mélenchon, sortait « fracassé » de la présidentielle. En proie à une grosse déprime, il part s’installer à la campagne et arrête de fumer. En 2012, il accuse à nouveau le coup. Jugeant son score décevant, il part au Vénézuela. Cette fois encore, le leader de la France Insoumise semble plonger

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :